• La Baronnie de Longaulnay

    La Baronnie de Longaulnay

  •  
    Haremburgis

    Extrait de la Ballade des dames du temps Jadis, 'une poésie de François Villon, poète le plus connu de la fin du Moyen Age et mise en chanson par Georges Brassens.

     

    Le Pays ou Baronnie de Longaulnay, ancienne contrée, contenait la Forêt de Longaulnay ou forêt du Mans d'environ 17 000 hectares, dont il est fait mention dans le roman de "Berthe aux grands pieds",(*) qui s'étendait sur les paroisses de Roêzé, la Suze, Saint-Jean-du-Bois, Fercé, Mézeray, Courcelles, Ligron, La Fontaine-St-Martin, Saint-Jean-de-la-Motte, Oizé et Cérans Foulletourte, Parigné le Polin et à la limite nord de FILLÉ et Guécélard. (Il existe un autre Longaulnay mais sis en Bretagne Ile et Vilaine).

    Ce sont en majeure partie des terres de landes, de marécages, parfois de terrains pauvres, de sables et de sables délavés le plus souvent que nos paysans pleins de bon sens, appelaient encore il y a quelques années "de la terre volée" jouant sans doute sur les mots car la terre le porte, ce sable, d'un voisin à l'autre et il vole...

    Des historiens locaux situent la naissance de FILLÉ vers 1400 mais visiblement d'après les recherches effectuées, FILLÉ existait bien avant l'an 1400.

    Terre de pins, de pins maritimes et de pins sylvestres, de pauvres chênes noueux, de quelques châtaigniers. Terre cendrée, grise ou violacée, tout juste bonne aux topinambours, aux pommes de terre, et aujourd'hui à quelques asperges. C'est dire les modestes bordages, les masures et la misère qui trop souvent y régnait dans cette contrée.

    Par ailleurs, sécheresse, calamités agricoles et hivers rudes n'épargnèrent pas nos paysans filléens.

    Un froid terrible régna sur les mois d'hiver 1076/1077 à tel point qu'il en détruisit la plupart des arbres dans le Maine. En 1125, la neige accompagnée de grande froidure dura jusqu'en mai. Pendant les mois de janvier, février et mars 1358, des quantités extraordinaires de neige tombèrent rendant la vie paysanne très difficile.

    A ces calamités agricoles s'ajoutèrent d'autres attaques :

    Guillaume le Bâtard, Duc de Normandie, envahit le Maine. Ses troupes se comportèrent comme des guerriers sans pitié, arrachant les vignes et arbres fruitiers, brûlant les maisons, violant les femmes et massacrant les enfants en bas âge.

    Ce dernier paragraphe en italique et lettre noires est extrait des Données chronologiques remises par Pierre Gouet au Maire de Fillé (Pierre Gouet 2005/2006)

    Malgré la résistance locale, Guillaume le Conquérant qui revendique le comté du Maine, état tampon entre l'Anjou et la Normandie, occupe LE MANS et y intronise son fils en 1063 alors que celui-ci n'est âgé que d'une dizaine d'années. Le duc de Normandie est donc le véritable maître du Maine.

     

    Guillaume-statueFalaise-020

    statue de Guillaume le Conquérant à Falaise.

     

    La Forêt du Mans devenue si célèbre par l'aventure qui coûta la raison à l'infortuné Charles VI (voir article suivant) est aujourd'hui entièrement détruite à l'exception de quelques bosquets.


    (*)" C'est dans un roman médiéval d'Adené Le Rois du XIII° siècle - p. 34 où il est question de Berthe de Laon, épouse de Pépin Le Bref, elle se serait éloignée du campement, et égarée dans la forêt du Mans,

     

    Berthe aux grands pieds

     

    Dans ce Roman, Adéné Le Rois qualifie ROEZE, notre commune voisine,  de" jardin de Roses" et il mentionne que le ruisseau le Fessart coule à quelques pas du clocher de Roezé.

    roeze sejour des fleurs

     

    Source : Gallica.Bnf.fr Bibliothèque Nationale de France

    LIENS :

    quitrouve.net/catégorie art et culture

    http://www.annuaire365.info/art-culture-p1-11.html

    leadannuaire.free

     

    annuaire joel ouvrier

    annuaire utile et pratique

    france city

    annuaire-referencement.itg-consultant

    gallica BNFBibliothèque Nationale de France.

    WEBRANKINFO catégorie Histoire

    etoile-blog

    wwwmiwim.fr/compare-le-net.com/

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique